DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les promesses de "Cosmos 1" s'évaporent

Vous lisez:

Les promesses de "Cosmos 1" s'évaporent

Taille du texte Aa Aa

Aucune des stations de détections n’est capable de capter le signal du voilier solaire “Cosmos 1”. Propulsé hier dans l’espace, l’engin devrait être sur une orbite précise mais pas un radar ne parvient à retrouver sa trace.

Tout avait pourtant très bien commencé. Hier, un missile a lancé, à partir d’un sous-marin russe immergé en mer de Barents, un satellite hors du commun. L’appareil est équipé de huit panneaux triangulaires qui composent sa voile. Une voile censée se déployer, une fois le vaisseau en orbite, pour utiliser l‘énergie émise par le soleil. Le but de l’expèrience : montrer qu’il est possible de se déplacer dans l’espace sans utiliser de carburant. Mais avant de rendre possible l’un des plus vieux rêves de l’homme, encore faudrait-il pouvoir retrouver le voilier en question…