DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Pays basque espagnol, Ibarretxe réélu grâce aux séparatistes

Vous lisez:

Au Pays basque espagnol, Ibarretxe réélu grâce aux séparatistes

Taille du texte Aa Aa

Le président sortant du gouvernement autonome basque a été reconduit ce jeudi dans ses fonctions. Juan José Ibarretxe, nationaliste modéré, doit sa réélection à deux élus du Parti communiste des Terres basques, une formation proche du parti interdit Batasuna. Ces deux votes lui ont permis de s’imposer devant le socialiste Patxi Lopez.

Cependant, ce troisième mandat consécutif s’annonce pour le moins difficile. Juan José Ibarretxe n’a obtenu l’appui que de 34 des 75 députés du Parlement régional, il devra oublier définitivement son plan souverainiste de “libre association” du Pays Basque avec l’Espagne. A Madrid, le Premier ministre socialiste s’est abstenu de tout commentaire. Selon certaines sources, son gouvernement négocierait actuellement avec l’ETA pour obtenir un arrêt des attentats. Du côté de la droite, la réaction a été en revanche immédiate : le porte-parole du Parti populaire au Parlement accuse à nouveau José Luis Rodriguez Zapatero de ne pas avoir interdit le Parti communiste des Terres basques. “La réalité, c’est que ce sont les amis des terroristes, à qui Zapatero a facilité l’entrée au Parlement, qui ont élu le président du gouvernement basque. La législature sera donc très compliquée”, a déclaré Eduardo Zaplana. Juan José Ibarrexte a déjà annoncé son intention de constituer une table ronde avec l’ensemble des formations politiques, y compris Batasuna. Son objectif, malgré cette nouvelle situation, reste inchangé : renforcer l’autonomie du Pays basque espagnol.