DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran fête son nouveau Président

Vous lisez:

L'Iran fête son nouveau Président

Taille du texte Aa Aa

Les Iraniens ont finalement pu fêter l‘élection de leur nouveau président. Toute célébration avait auparavant été interdite dans la crainte de débordements. Le nouveau chef de l’Etat iranien a le triomphe modeste et discret. Mahmoud Ahmadinejad inquiète néanmoins l’Occident. Rafasandjani, son adversaire malheureux à la présidentielle, représentait une certaine garantie pour la poursuite des réformes économiques et sociales.

En Iran, dans la rue, les avis sont partagés : “Les gens de ce pays, les jeunes, ont besoin de révolutionnaires, comme lui. Je pense qu’il va réussir, qu’il va détruire la bureaucratie et se débarrasser de certains de nos problèmes”, explique un homme.“Je ne veux pas que l’Iran retourne en arrière, au début de la révolution. Je ne veux pas que l’on dise que l’on peut tout faire en Iran, que l’on a pas besoin de l’extérieur. Nous avons gâché les générations précédentes, je ne veux pas que l’on gâche les générations futures. Nous devons progresser” estime une jeune femme. Le nouveau Président, ultra-conservateur, a déjà laissé entendre qu’il comptait bâtir une société islamique qu’il souhaite “exemplaire, développée et puissante.”