DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Frontières : la Russie et l'Estonie repartent de zéro

Vous lisez:

Frontières : la Russie et l'Estonie repartent de zéro

Taille du texte Aa Aa

La Russie a fait marche arrière. Le Kremlin a révoqué le traité conclu avec l’Estonie le 18 mai dernier. Un traité qui porte sur le tracé des frontières entre les deux pays. La raison de ce volte-face : l’ajout d’un préambule par Tallinn. Concrètement, l’Estonie a souhaité mentionner qu’elle avait été victime de l’agression de l’Union soviétique et incorporée illégalement à l’URSS jusqu’en 1991. Un texte inacceptable pour Moscou et le président Vladimir Poutine qui a donc annulé la ratification du traité. Lors d’une conférence sur les 60 ans de la victoire soviétique justement, le chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, n’a pas mâché ses mots: “C’est le lieu idéal pour se rappeler que c’est grâce à la victoire soviétique lors de la seconde guerre mondiale, qu’aujourd’hui, il est possible de se prêter à ces petits jeux…” La question du tracé des frontières a été discutée pendant deux semaines au parlement estonien et a suscité un grand débat dans l’opinion publique. Car le traité entérine les frontières héritées de l’avancée du front russe et de la défaite du nazisme en 1945. Mais si la classe politique estonienne avait fini par dire oui au traité en mettant en avant sa volonté de renouer de bonnes relations avec Moscou, comme la Lettonie, Tallinn n’a pas voulu oublier son histoire. Après 10 ans de tractations difficiles, la Russie et l’Estonie vont donc repartir de zéro.