DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haro sur la carte d'identité britannique

Vous lisez:

Haro sur la carte d'identité britannique

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle carte d’identité britannique est une nouvelle fois critiquée, à la veille du vote de la chambre des communes. Demain le projet de loi passe en seconde lecture devant les parlementaires, il est donc l’heure pour les détracteurs de faire valoir leurs arguments.

D’abord, les conservateurs critiquent le coût de cette carte d’identité biométrique: plus de 21 milliards d’euros. Avec empreintes digitales et reconnaissance de l’iris, la nouvelle identity card devrait coûter plus de deux fois plus cher que prévu par le gouvernement travailliste. Londres tablait sur 9 milliards d’euros. Ensuite, des sites web dénoncent l’atteinte portée aux libertés publiques et collectent des signatures pour faire avorter le projet de loi. L’utilité de cette carte d’identité, abolie après la fin de la seconde guerre mondiale, est pourtant évidente pour le Premier ministre Tony Blair. Elle permettra de lutter avec efficacité contre l’immigration clandestine, le terrorisme, et le crime organisé. La nouvelle carte d’identité britannique devrait être mise en circulation en 2008 et devenir obligatoire en 2013.