DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'horizon d'Iter penche vers Cadarache

Vous lisez:

L'horizon d'Iter penche vers Cadarache

Taille du texte Aa Aa

Sauf retournement de dernière minute, c’est bien à Cadarache, dans le sud de le France, que le projet ITER devrait voir le jour. Ce réacteur expérimental de fusion nucléaire, il en est question depuis trois ans. Trois ans de négociations pied à pied entre les pays participants. La dernière ligne droite s’est jouée entre le Japon et les Européens. Au final, Tokyo accepterait de renoncer à abriter le réacteur, mais en échange, les Japonais ont listé leurs exigences. Le pays devrait ainsi obtenir la direction de la gestion du site, placer de nombreux chercheurs dans le projet, et ne payer que 10% de la note. C’est le candidat finaliste qui assumera le plus gros financement: 50% des coûts de construction, estimés à plus de 4 milliards d’euros. La répartition des rôles devrait être officialisée ce mardi. Iter, c’est la promesse d’une énergie propre et inépuisable par la fusion nucléaire et non la fission. Un immense pari pour la recherche, dont on n’attend pas d’aboutissement avant des décennies.