DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Occident inquiet après la victoire d'un ultra-conservateur en Iran

Vous lisez:

L'Occident inquiet après la victoire d'un ultra-conservateur en Iran

Taille du texte Aa Aa

Juste après sa victoire à l‘élection présidentielle iranienne, Mahmoud Ahmadinejad a été clair : la détente avec les Etats-Unis n’est plus à l’ordre du jour de l’agenda iranien, mais le programme nucléaire fait partie des priorités.

En France, cette élection a réveillé quelques cauchemars. Dans la presse, on affiche la peur de voir le régime des mollahs reprendre de plus belle sa marche vers une bombe atomique islamique. Les Etats-Unis, qui considèrent l’Iran faisant partie des pays de l’axe du mal, estimaient hier que cette élection était une mascarade. Pour l’instant, l’Union européenne compte poursuivre les négociations avec Téhéran, et la diplomatie américaine n’a pas évoqué la question des programmes nucléaires. En revanche, le Secrétaire américain à la défense, Donald Rumsfeld, a expliqué que le nouveau Président n‘était pas un ami de la démocratie et de la liberté. Il a même prédit une révolte de la jeunesse et des femmes iraniennes. Beaucoup craignent une reprise en main des moeurs par les Ayatollahs. C’est la première fois depuis la révolution islamique en 1979 que les conservateurs occupent toute les places du pouvoir.