DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mobilisation nationale en Israël contre le retrait de Gaza prévu à la mi-août

Vous lisez:

Mobilisation nationale en Israël contre le retrait de Gaza prévu à la mi-août

Taille du texte Aa Aa

Sur beaucoup d’autoroutes d’Israël, des automobilistes ont arrêté leur véhicule et appelé les autres conducteurs à faire de même. Objectif, provoquer un maximum d’embouteillages, voire paralyser le pays, et faire ainsi entendre de manière forte la cause des colons. Les Israéliens sacrifient eux aussi à la tendance, et c’est la couleur orange, celle de ces rubans distribués aux automobilistes, qui a été choisie pour symboliser le refus de certains de voir évacuées les colonies de Gaza et de la Cisjordanie. Shimon Péres, numéro deux du gouvernement, rappelle qu’il n’entend pas plier :“Les colons n’ont pas de futur à Gaza. Les événements actuels ne sont que passagers et les colons seront évacués dans le respect des décisions du parlement et du gouvernement.” Ce matin la mobilisation anti-retrait a pris une autre forme… Cela s’est passé dans le groupe de colonies de Gush Katif dans la bande de Gaza : un groupe de juifs nationalistes a investi les ruines de bâtiments détruits la veille par l’armée israélienne, créant ainsi une implantation sauvage et très symbolique. Hier en effet l’armée est venue ici raser une dizaine de bâtiments, mais des militants sont montés sur les bulldozers pour empêcher leur manœuvres… Ils ont été écartés de force. Les heurts ont fait une vingtaine de blessés. Mais ce matin, défiant l’armée, ils ont repris possession du lieu, donnant l’avant-goût d’un retrait qui s’annonce douloureux.