DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ariel Sharon menace les juifs ultranationalistes

Vous lisez:

Ariel Sharon menace les juifs ultranationalistes

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien a l’intention d‘éradiquer le comportement sauvage et anti-démocratique des militants israéliens hostiles au retrait de la Bande de Gaza. Face aux actions coups de poing, le chef du gouvernement n’entend pas céder. Il a rappelé que le sionisme ne se fondait pas seulement sur l’afflux démographique en terre promise mais aussi sur l’existence de frontières réalistes. Et il a ajouté qu’il n‘était pas question de mettre en péril l’existence d’Israël en tant que nation démocratique et juive pour une minorité de contestataires. Aujourd’hui encore à Shirat Hayam, dans la Bande de Gaza, de jeunes ultra nationalistes ont violemment tenté d’occuper des maisons de Palestiniens. Les habitants ne sont pas laissés faire. L’armée israélienne est intervenue pour rétablir le calme. Les ambulances ont dû évacuer quelques blessés.

Depuis trois jours, sur le front de mer de Gush Katif, c‘était déjà le bras de fer entre les forces de sécurité et des militants. Chassés une première fois de maisons abandonnées, les ultra nationalistes sont revenus après la destruction des bâtiments. Aujourd’hui les militaires les ont à nouveau expulsés. Une situation difficile pour les soldats israéliens. Il y a deux jours, l’un d’eux à refuser d’obéir aux ordres. Le caporal Avi Bieber a été condamné à 56 jours de prison. Un exemple qui montre la détermination du gouvernement Sharon.