DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Galice vire à gauche et la droite espagnole perd l'un de ses bastions

Vous lisez:

La Galice vire à gauche et la droite espagnole perd l'un de ses bastions

Taille du texte Aa Aa

Il aura fallu attendre plus d’une semaine pour obtenir les résultats des élections régionales du 19 juin dernier en Galice. Dans ce laps de temps, le décompte des votes des quelques 100.000 expatriés galiciens, dont la plupart vivent en Amérique du sud, a confirmé la victoire de la coalition formée par les socialistes et les nationalistes.

Une victoire historique pour cette région du nord-ouest de l’Espagne, dont la capitale est Saint-Jacques de Compostelle. Le prochain président de la région, le socialiste Emilio Pérez Touriño, a commenté la victoire dans la langue régionale : “C’est une nouvelle pleine d’espoir. Un espoir que je désire partager avec tous les Galiciens et les Galiciennes. L’espoir d’un meilleur avenir pour la Galice à partir de maintenant.” La coalition gagnante a remporté 38 des 75 sièges du parlement régional et détrône l’ancien président. Manuel Fraga, proche de Franco, fut l’un des fondateurs de la Constitution de 1978. Il aura régné durant près de 16 ans sur la Galice.