DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tremblement de terre politique en Galice


monde

Tremblement de terre politique en Galice

Le dernier bastion de la droite espagnole est tombé. Le vote des expatriés galiciens a confirmé la victoire de la coalition formée par les socialistes et les nationalistes.

C’est donc le socialiste Emilio Perez Touriño qui devrait diriger la région:“Je vais accomplir le mandat populaire qui m’a été confié par les urnes, dit-il, et dédier toutes mes énergies au changement et au renouveau de la Galice.” Cette région du nord-ouest de l’Espagne passe donc aujourd’hui à gauche pour la première fois en 24 ans. Ainsi, même si le parti populaire obtient le plus grand nombre de sièges, il perd au parlement la majorité absolue face à la coalition socialiste-nationaliste. Federico Trillo, député du Parti populaire, est amer:“Il semble que ce qui aurait dû se passer n’est pas arrivé. Cette alliance n’est pas naturelle, le nouveau gouvernement de Galice est un pacte entre deux perdants.” Mais le vrai perdant de cette élection, c’est Manuel Fraga. L’ancien ministre franquiste, 82 ans, n’effectuera donc pas de cinquième mandat consécutif à la tête du parlement régional de Galice.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

ITER sera construit sur le sol français