DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président américain persiste et signe sur l'Irak

Vous lisez:

Le président américain persiste et signe sur l'Irak

Taille du texte Aa Aa

George Bush, dans un discours prononcé cette nuit dans une base militaire de Caroline du Nord, déclare qu’un an après le transfert de souveraineté aux Irakiens, la présence américaine dans le pays doit continuer.

Mais jusqu‘à quand? le président américain ne veut pas donner de réponse. “Certains estiment que nous devrions fixer une échéance pour le retrait des troupes américaines. Laissez-moi vous expliquer pourquoi cela serait une grave erreur. Fixer un calendrier artificiel enverrait un mauvais message aux Irakiens, qui doivent savoir que les Etats-Unis ne partiront pas sans avoir terminé le boulot. Cela enverrait un mauvais message à nos troupes, qui ont besoin de savoir que nous sommes sérieux dans notre volonté d’achever la mission pour laquelle elles risquent leur vie. Et cela enverrait le mauvais message à l’ennemi, qui saurait dès lors qu’il n’a plus qu‘à attendre notre départ. La seule manière dont nos ennemis peuvent gagner est si nous oublions les leçons du 11 septembre, si nous abandonnons le peuple irakien à des hommes comme Zarkaoui, si nous laissons des hommes comme Ben Laden s’occuper du futur du Proche orient. Pour l’amour de la sécurité de notre nation, cela n’arrivera pas sous ma présidence.” Le message est clair, présence en Irak et lutte contre le terrorisme restent indissociables. Les démocrates américains, eux, fustigent le manque de “plan clair” de George Bush pour régler le dossier irakien.