DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles initiatives anti-retrait en Israël

Vous lisez:

Nouvelles initiatives anti-retrait en Israël

Taille du texte Aa Aa

Pour la seconde fois, des centaines d’Israéliens hostiles au retrait de Gaza ont tenté de bloquer le trafic routier dans plusieurs villes du pays, comme à Haïfa. Le gouvernement Sharon les avaient prévenus: 6000 soldats ont été déployés pour faire de cette opération de blocage un échec. A coups de jets d’eau l’armée et la police ont dégagé les carrefours. Les policiers ont arrêté de nombreux manifestants.

Ariel Sharon avait aussi donné l’ordre de sévèrement sanctionner les rabbins extrémistes qui ont envoyé des enfants en première ligne. Avec eux, bien sûr, la police a été plus mesurée. Mais à l’entrée de Jérusalem, le scénario, ce soir, a été plus violent. Plusieurs centaines d’ultras ont été repoussés par la police à coups de matraque. Depuis quatre jours, les actions des ultranationalistes juifs qui refusent d’abandonner les colonies de Gaza se multiplient. A Gush Katif, l’armée est sur les dents. Aujourd’hui encore, plusieurs douzaines de jeunes extrémistes s‘étaient barricadés dans des maisons destinées à être détruites. Depuis le toit des bâtiments, ils ont lancé des pierres sur les militaires. Après des tirs de sommation, l’armée a réussi à avoir le dernier mot, mais non sans mal.