DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les forces de sécurité irakiennes à nouveau frappées par un attentat suicide

Vous lisez:

Les forces de sécurité irakiennes à nouveau frappées par un attentat suicide

Taille du texte Aa Aa

L’attaque a eu lieu à Bagdad, dans le quartier Mansour, sur l’une des bases de recrutement de la police irakienne. Le bilan est lourd. L’attentat aurait fait au moins vingt morts et de très nombreux blessés. Le kamikaze a déclenché sa ceinture d’explosifs au milieu d’une file de recrues qui attendaient d‘être incorporées dans une unité d‘élite du ministère de l’Intérieur. Cette base avait déjà été frappée par les terroristes.

Toujours dans la capitale irakienne, on célébrait ce matin les obsèques de l’un des principaux représentants de l’Ayatollah Ali al-Sistani. L’homme a été assassiné par balles, hier, alors qu’il se rendait à la mosquée. Le mois de juin avait vu une baisse de plus d’un tiers du nombre de morts imputables aux attaques de la guérilla, à l’origine tout de même de quelque 160 attaques dont une cinquantaine perpétrées à l’aide de véhicules piégés.