DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Albanie : suspense complet pour les législatives

Vous lisez:

Albanie : suspense complet pour les législatives

Taille du texte Aa Aa

Plus encore que pour élire leurs députés, les Albanais votent dimanche pour leur avenir en Europe. Le pays le plus pauvre du continent doit en effet prouver sa maturité politique s’il veut signer un accord de stabilisation et d’association avec l’Union européenne et également entrer dans l’Otan. Mais le résultat très incertain de ces législatives risque de tout compromettre si les partis politiques en présence se laissent aller à la contestation violente du résultat, comme cela s’est souvent déroulé en Albanie depuis la chute du communisme en 1991.

Les deux principales formations politiques sont au coude à coude dans les sondages : le Parti démocratique de l’ancien président Sali Berisha devance d’un tout petit point le Parti socialiste mené par le Premier ministre sortant Fatos Nano. Ces deux poids-lourds, qui ont façonné l’Albanie post-communiste depuis 14 ans, ont rappelé durant la campagne que l’Europe était le sujet essentiel. En raison du “mouchoir de poche” dans lequel risquent de se retrouver Berisha et Nano, le nouveau mouvement dissident du PS créé par Ilir Meta, donné troisième, pourrait jouer les arbitres.