DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef de la diplomatie égyptienne en Irak enlevé en plein Bagdad

Vous lisez:

Le chef de la diplomatie égyptienne en Irak enlevé en plein Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle personnalité de haut-rang kidnappée en Irak. Le chef de la mission diplomatique égyptienne a été enlevé devant un magasin de journaux dans l’ouest de Bagdad, près de son domicile. Nommé le 1er juin dernier, il était vraisemblablement sur le point d‘être promu ambassadeur. Une légitimation pour le nouveau gouvernement irakien probablement inacceptable pour les insurgés.

Par ailleurs, la Suisse a confirmé l’identité du ressortissant irako-suisse victime mardi dernier d’une bavure américaine. Salah Jmor, d’origine kurde, était fortement impliqué dans la vie politique suisse mais aussi irakienne. Sa famille accuse les Etats-Unis de l’avoir délibérément abattu. Les autorités suisses se sont montrées beaucoup plus prudentes. “C’est un assassinat qui a eu lieu. Un assassinat qui a visé mon cousin. C’est un sniper qui l’a visé à la tête. A mon avis c‘était visé, parce que normalement si les Américains ont peur d’une voiture qui viendrait exploser sur un check-point, il visent le chauffeur et pas le passager.” “Nous sommes intervenus du côté de l’ambassade des Etats-Unis en Irak et notre ambassade à Washington est également intervenue auprès du Département d’Etat pour qu’une enquête soit menée”, a de son côté expliqué la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey. Les Etats-Unis ont présenté leurs “regrets” à la Suisse pour la mort de Salah Jmor.