DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

G5: des charters groupés pour rapatrier les clandestins

Vous lisez:

G5: des charters groupés pour rapatrier les clandestins

Taille du texte Aa Aa

L’idée, lancée par le ministre espagnol de l’Intérieur, a été unanimement reprise par ses collègues français, allemand, italien et britannique. Le G5, qui s’est tenu en France, veut faire de la lutte contre l’immigration illégale une de ses priorités. D’ici quelques jours, les premiers vols communs auront lieu. Le principe: embarquer des clandestins d’un même pays d’origine à Paris, puis Berlin et ainsi de suite avant de mettre le cap sur leur territoire. La mesure n’est pas nouvelle, mais c’est la première fois qu’elle est appliquée à cinq. Le ministre français, Nicolas Sarkozy:

“Notre idée est assez simple: nous pensons que les étrangers sans droit ni titre sur le territoire de nos pays n’ont pas à sa maintenir en violation de nos lois.” Seulement voilà, pour pouvoir reconduire chacun des sans-papiers, les pays européens ont besoin de documents délivrés par le pays d’origine, les laissez-passer consulaires. Pour inciter ces pays tiers à les fournir sans difficultés, le G5 va établir un lien avec le nombre de visas concédés. Plus l’Etat coopèrera, plus il obtiendra de visas pour ses ressortissants. Une première liste de pays reste à définir.