DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Hamas refuse de rallier un gouvernement d'union nationale

Vous lisez:

Le Hamas refuse de rallier un gouvernement d'union nationale

Taille du texte Aa Aa

Le Hamas refuse de rejoindre le gouvernement palestinien, un nouveau camouflet pour l’Autorité palestinienne. Le groupe armé, qui a pour objectif de détruire Israël, a annoncé qu’il ne participerait pas un cabinet d’union nationale. Une offre déjà rejetée par le Djihad islamique, notamment.

Le porte-parole du Hamas a expliqué que “l’organisation préfèrerait que la date des législatives soient fixée”. Selon Mushir al-Masri, “c’est la seule façon de créer un gouvernement qui réponde aux attentes de la population”. Ces élections, reportées sine die en juin dernier, seront les premières auxquelles participera le Hamas. Le groupe est bien implanté à Gaza, où il a fait d’excellents scores aux dernières élections municipales. Samedi dernier, le Premier ministre Ahmed Qoreï a proposé aux radicaux de rallier un gouvernement d’unité nationale en vue du démantèlement de 25 colonies juives, dont 21 dans la bande de Gaza, le mois prochain. S’il refuse de rejoindre le gouvernement, le Hamas accepte de travailler avec l’Autorité palestinienne pour superviser le retrait israélien. Une alliance qui n’est pas du goût de l’Etat hébreu.