DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En moins d'une heure, Londres a plongé dans l'horreur

Vous lisez:

En moins d'une heure, Londres a plongé dans l'horreur

Taille du texte Aa Aa

Entre 8h51 et 9h47, heure de Londres, quatre attentats ont frappé la ville tuant au moins 37 personnes et faisant au moins 700 blessés selon le dernier bilan officiel.

Cible des attaques : les transports en commun londoniens à l’heure de pointe. Les trois premières explosions ont eu lieu dans des rames de métro, la quatrième dans un autobus. L’affluence à cette heure laisse craindre un bilan final très lourd, plus de 50 morts peut-être. Après les scènes de panique et de frayeur, une évidence, ces attaques ont étécoordonnées comme à Madrid en 2004, comme à New York en 2001, comme à Paris en 1995. Très vite, des traces d’explosif sont retrouvées dans ce qu’il reste des wagons explosés. Plus tard sur internet, un groupe islamiste revendique les attentats. Son nom, l’Organisation al-Qaïda-Jihad en Europe. Les dirigeants du G8, réunis en sommet à Gleneagles en Ecosse, sont choqués et condamnent unanimement ces attentats. Tony Blair, le Premier ministre britannique, fera l’aller-retour à Londres dans la journée. C’est dans le deuil et la douleur qu’a plongé cette nuit la capitale britannique.