DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roaming: les opérateurs de téléphonie mobile pointés du doigt

Vous lisez:

Roaming: les opérateurs de téléphonie mobile pointés du doigt

Taille du texte Aa Aa

Peut mieux faire. C’est le message de la Commission européenne aux opérateurs de téléphonie mobile. Utiliser votre portable pendant vos vacances à l‘étranger peut vous réserver de bien mauvaises surprises, prévient Bruxelles. Et pour cause, le roaming, qui consiste à basculer vos appels du réseau d’un pays vers un autre, coûte cher, trop cher, estime l‘éxécutif européen. Les explications du porte-parole de la commissaire Viviane Reding, en charge des télécommunications:

“Nous pensons qu’une industrie compétitive devrait permettre aux consommateurs de considérer les services itinérants internationaux comme un atout et non pas comme une contrainte. C’est certainement quelque chose que nous allons regarder de plus près. Mais pour l’instant, nous ne pensons pas en termes de réglementation. Nous espérons qu’avec une petite incitation et une véritable initiative de transparence, le marché se régulera de lui-même et les opérateurs comprendront qu’il est bien meilleur d’offrir au consommateur un service que d’avoir à lui recommander d‘éteindre son portable lorsqu’il voyage à l‘étranger.” Ce premier coup de pouce au client prendra la forme d’une étude comparative. A la rentrée, la Commission publiera sur Internet les tarifs de roaming d’un pays à l’autre. Des tarifs très variables au sein de l’Union européenne, la fourchette allant de 58 centimes à plus de 5 euros la minute. Les autorités nationales de régulation des télécommunications ont accepté de jouer le jeu en livrant leurs chiffres. Simple vacancier ou homme d’affaires, le consommateur voyageur devrait y gagner.