DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après l'attentat de Netanya, Israël contre-attaque.

Vous lisez:

Après l'attentat de Netanya, Israël contre-attaque.

Taille du texte Aa Aa

A Tulkarem, la ville dont était originaire le kamikaze, les chars israëliens sont de retour. L’armée a repris possession de cette ville de Cisjordanie qui était passée sous contrôle palestinien au mois de mars. Objectif : traquer le Jihad islamique qui a revendiqué l’attentat. Neuf membres de l’organisation ont été arrêtés, 5 à Tulkarem et 4 à Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie. Bethléem où des barrages policiers ont été installés. Le dispositif de sécurité de la ville devait être transféré dans quelques semaines à l’Autorité palestinienne, tout comme celui de Ramallah et de Kalkiliya. Mais depuis ce mardi, il n’en est plus question.

Autre mesure de rétorsion : toute la Cisjordanie et la bande de Gaza sont bouclées et ce pour une durée indéterminée. Par ailleurs, Israël envisagerait de reprendre ses assassinats ciblés de militants terroristes. L’explosion de Netanya, survenue sur un passage piéton, tout près d’un centre commercial de cette station balnéaire, met fin à une période de 5 mois sans attentat en Israël. Une Israëlienne est décédée ce mercredi des suites de ses blessures, portant à quatre le nombre de personnes tuées dans cet attaque.