DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie se prépare au pire

Vous lisez:

L'Italie se prépare au pire

Taille du texte Aa Aa

La péninsule est en état d’alerte maximum. Depuis les attentats londoniens, nombre d’Italiens sont persuadés que leur pays sera la prochaine cible des terroristes. D’alerte en alerte, la psychose gagne du terrain.

D’autant que les autorités sont loin d‘être rassurantes, comme en témoigne le discours du ministre de l’Intérieur, Giuseppe Pisanu : “Aujourd’hui, après les massacres de Madrid et Londres, je peux dire que les terroristes frappent aux portes de l’Italie. Ils frappent également aux portes des autres pays européens”. L’annonce d’une série de mesures destinées à renforcer la sécurité et à faciliter le dialogue avec les représentants d’un Islam modéré ne semblent pas devoir rassurer une population devenue de plus en plus fataliste. “J’utilise les transports publics comme n’importe quel autre jour, je ne veux pas paniquer et arrêter de vivre. Je vis au jour le jour en espèrant que les choses iront pour le mieux” déclare une passante. “ Tôt ou tard, cela arrivera ici parce que nos troupes sont engagées en Irak, et je pense que c’est ce qui arrive à tous les pays qui ont des troupes là-bas.” estime pour sa part une autre passante. Face à la menace, l’Italie resserre les rangs. Au niveau politique, l’unité nationale est de mise et sur le plan sécuritaire, les opérations préventives se multiplient.