DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grande-Bretagne choquée par ses "gamins poseurs de bombes"

Vous lisez:

La Grande-Bretagne choquée par ses "gamins poseurs de bombes"

Taille du texte Aa Aa

Moins d’une semaine après les attentats de Londres, une piste choque les Britanniques : les poseurs de bombes seraient Britanniques. Quatre terroristes précise la police, qui affirme que l’enquête “progresse à grands pas”.

Plusieurs éléments lui permettent de dire cela : d’abord une voiture suspecte, retrouvée à Luton, dans la banlieue nord de Londres. Ensuite, des perquisitions à Leeds, dans le nord de l’Angleterre. D’après la police, trois des quatre poseurs de bombes seraient originaires de la région. Plusieurs domiciles ont été perquisitionnés, quelques objets ont été emportés par les forces de l’ordre, qui n’ont fait aucun commentaire. Un homme a été arrêté, il sera interrogé à Londres. D’après les informations de la police, les quatre hommes seraient arrivés à Londres le matin même des attentats. C’est une caméra de surveillance à la gare de King’s Cross qui aurait permis leur identification. Ils ont été filmés 20 minutes avant les attentats qui ont fait 52 morts et 700 blessés. Les quatre hommes, sac à dos bardés d’explosifs, se sont alors dispersés dans le métro londonien. Cette hypothèse, de plus en plus plausible d’après l’enquête, est bien sûr largement commentée par la presse, qui à l’image du pays tout entier est choquée par le fait que les terroristes soient des Britanniques. Issus de la communauté pakistanaise, ils ont attaqué le pays qui les a vus naître.