DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Faux départ pour Discovery

Vous lisez:

Faux départ pour Discovery

Taille du texte Aa Aa

Le sort semble s’acharner sur la navette spatiale américaine. Le lancement est reporté au moins jusqu‘à samedi pour problème technique. Avant la technique c’est un risque d’orage qui a bien failli retarder le départ.

L’appareil aurait dû prendre son envol hier soir à 21h51, heure de Bruxelles, depuis Cap Canaveral, en Floride. Mais au moment d’amorcer le décollage, l’un des quatre capteurs d’alimentation en hydrogène ne fonctionne pas. C’est comme si votre jauge d’essence n’indiquait plus le niveau de carburant du résevoir. Un réservoir comme celui-ci, qui devra être vidé puis rempli à nouveau pour être sûr que l’alimentation soit optimale. La navette a besoin de toute sa puissance pendant sa phase d’ascension. Selon l’administrateur de la NASA, “des coupures intermittentes de l’un des quatre capteurs d’alimentation en hydrogène liquide ont été relevées. Or il faut les quatre pour entamer correctement le lancement”. Il a donc fallu stopper l’opération. La fenêtre de tir se referme le 31 juillet. Si Discovery ne décolle pas d’ici là, les spectateurs devront patienter jusqu’en septembre pour que la station internationale soit à nouveau dans la ligne de mire de la navette spatiale.