DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ambiance se corse entre la Commission et la présidence britannique

Vous lisez:

L'ambiance se corse entre la Commission et la présidence britannique

Taille du texte Aa Aa

Dalia Grybauskaite a ouvert les hostilités sur le front du budget 2006. La commissaire au budget s‘étonne que les Etats-membres aient décidé sous présidence britannique de revoir à la baisse sa proposition pour l’année prochaine. Etonnant surtout car ce sont les dépenses liées aux créations d’emploi et à la recherche-développement qui en feraient les frais. Depuis qu’il a pris la présidence européenne, le gouvernement de Tony Blair s’est pourtant fait le chantre d’un budget moderne, en phase avec les défis à venir. Un décalage que la porte-parole de Dalia Grybauskaite pointe du doigt, dans une attaque frontale dont la Commission n’est pas coutumière.“Il y a une contradiction entre les mots et les actes”, a-t-elle martelé. Le malaise est d’autant plus grand qu‘à la mi-juin, Tony Blair avait refusé un compromis sur le budget 2007-2013. Son argument-clé: moins d’argent pour l’agriculture, plus pour la croissance et l’emploi. Sur le budget 2006, la présidence britannique a répondu que si la proposition de Bruxelles n’avait pas été retenue pour les dépenses de recherche, c’est parce que la Commission n’avait pas même dépensé entièrement l’enveloppe de l’an passé. Une polémique qui fait désordre alors que les ministres en charge du budget se réunissent ce vendredi.