DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les enquêteurs sur la trace du cerveau des attentats de Londres

Vous lisez:

Les enquêteurs sur la trace du cerveau des attentats de Londres

Taille du texte Aa Aa

Le point sur l’enquête une semaine après les attentats de Londres, désormais officiellement attribués à la mouvance al-Qaïda. La traque du commanditaire se poursuit.

Plusieurs hypothèses circulent, notamment celle d’un Britannique entré au Royaume-Uni par la mer il y a environ un mois pour préparer les auteurs de l’attentat avant de quitter le pays la veille du massacre. Scotland Yard serait également à la recherche d’un sixième individu, un Egyptien maître de conférence en chimie à l’université de Leeds. Une maison a été perquisitionnée hier soir à Aylesbury, au nord de Londres. Les jours précédents, les policiers avaient fouillé plusieurs habitations à Leeds. Dans l’une d’entre elles, présentée comme la “base opérationnelle” des terroristes, ils avaient découvert du matériel pour préparer des explosifs. Matériel qui après analyse s’est avéré sans danger. Le bouclage du quartier va donc être allégé afin que les riverains évacués puissent regagner leur domicile. Quant à l’homme interpellé mardi, le seul à ce jour, il reste en garde-à-vue jusqu‘à samedi. Il pourrait être le frère d’un des suspects recherchés.