DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres et la Commission s'affrontent sur le budget 2006

Vous lisez:

Londres et la Commission s'affrontent sur le budget 2006

Taille du texte Aa Aa

Le conflit larvé entre la présidence britannique et la Commission européenne a éclaté au grand jour ce vendredi lors des négociations ministérielles sur le projet de budget pour 2006. La Commission a violemment critiqué une proposition avancée par le Conseil européen, sous présidence de la Grande Bretagne, de réduire l’enveloppe budgétaire initiale de 1,2 milliard d’euros pour la ramener à un peu plus de 114 milliards.Pour le secrétaire au Trésor britannique, Ivan Lewis : “La Commission a plusieurs fois fait allusion aux propositions de la présidence de diminuer les crédits de la recherche. Nous proposons de les augmenter en 2006 de 12 %. La Commission souhaitait une hausse de 22 %. Donc il n’y a pas de coupe, mais bien une augmentation, une hausse de 12 %. Elle n’est tout simplement pas si élevée que le souhaitait la commission pour 2006.”

S’en est suivie une sorte de partie de ping-pong avec Dalia Grybauskaité, commissaire européenne au budget, qui a souligné que les coupes budgétaires portaient aussi sur les emplois au sein de la Commission. “La proposition sur la table aujourd’hui ne fait pas de différence entre ceux qui sont déjà embauchés par les anciens membres et ceux qui devraient l‘être. Cela veut dire que les économies empêcheront de recruter du personnel supplémentaire en dépit de l‘élargissement.” Il ne s’agit que d’une première lecture. L’Allemagne, s’est abstenue lors de ce premier vote de même que les Pays Bas et l’Autriche.