DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quelques 8.000 producteurs de betteraves dans les rues de Bruxelles

Vous lisez:

Quelques 8.000 producteurs de betteraves dans les rues de Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Ils ont beau avoir défilé dans une ambiance bon enfant, le message des producteurs de betteraves est clair et net. Pas question d’envisager une baisse des prix de 39%. Le témoignage d’un manifestant irlandais: “Nous avons 3700 planteurs de betteraves, et si cette proposition entrait en vigueur, ce serait la fin de la production de betteraves dans notre pays. On ne peut pas accepter ça.” Si Bruxelles envisage une réforme, c’est que l’Organisation Mondiale du Commerce a condamné son régime sucrier. Les prix garantis aux producteurs européens sont trois fois plus élevés que le cours mondial. La commissaire Mariann Fischer Boel propose donc -39% sur les prix à partir de 2007. Les pertes de revenus seraient compensées à hauteur de 60%. Objectif affiché: faire du ménage dans le secteur, quitte à aider une partie des producteurs dans leur reconversion. Mais pour l’instant, le feu vert des ministres fait défaut. Huit pays sont contre. Quant aux syndicats, ils prédisent au minimum 120.000 pertes d’emplois. Les Européens ne sont d’ailleurs pas les seuls concernés. Les pays dits ACP, pour “Afrique, Caraïbes, Pacifique”, seront eux aussi affectés par ces baisses de prix.