DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haitang et Emily ravageurs de part et d'autre du continent américain

Vous lisez:

Haitang et Emily ravageurs de part et d'autre du continent américain

Taille du texte Aa Aa

Un million de personnes évacuées en Chine, c’est la principale conséquence de l’ouragan Haitang qui a balayé les côtes du pays.

Deux provinces chinoises, celles du Fujiang et celle du Zhejiang, ont été frappées par des vents soufflant parfois jusqu‘à 240 km/h, privant plus de 110 000 foyers d‘électricité et obligeant les autorités à fermer les aéroports et à rapatrier tous les bateaux au port. Les évacuations ont cette fois été ordonnées juste avant que Haitang n’atteigne les côtes. En effet les leçons ont été tirées du typhon exceptionnellement violent qui, l’année dernière, avait déjà ravagé les côtes chinoises et tué 164 personnes. L’ouragan a frappé Taiwan hier, causant la mort de deux personnes et faisant deux disparus. Des hélicoptères tentent par ailleurs et toujours de sauver vingt et un marins dont le bateau est perdu en pleine mer au large des côtes. L‘île de Taiwan se remet à peine et les habitants ont commencé à réparer les dégâts causés par Haitang. L’activité commerciale reprend petit à petit, les écoles ont rouvert, mais les autorités préviennent que de fortes pluies vont continuer de s’abattre sur la zone jusqu‘à mercredi. Et puis de l’autre côté du Pacifique, c’est un autre ouragan qui a fait des siennes. Emily s’est abattu successivement sur Grenade, la Jamaïque et, ce lundi, la province du Yucatan au Mexique. Il menace à présent les côtes américaines et le Texas. En Jamaïque Emily a tué cinq personnes. Au Mexique hier, ce sont trois personnes qui sont mortes, deux pilotes d’hélicoptère et un ressortissant allemand. Si la violence d’Emily a beaucoup baissé hier, l’ouragan pourrait retrouver de sa vigueur en survolant les eaux chaudes du Golfe du Mexique, juste avant d’atteindre les côtes américaines.