DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres développe son arsenal législatif contre le terrorisme

Vous lisez:

Londres développe son arsenal législatif contre le terrorisme

Taille du texte Aa Aa

Une fois n’est pas coutume, le gouvernement et les oppositions conservatrice et démocrate britanniques sont parvenus à un accord sur un projet de loi qui pourrait entrer en vigueur avant la fin de l’année.

Un consensus salué par le ministre britannique de l’Intérieur, Charles Clarke :“Nous pensons être sur la bonne voie”, dit-il. Il faut faire face à cette menace dans l’unité et la détermination. Nous discuterons des détails de cette législation en septembre, entre nous”. Londres entend créer trois nouveaux délits. D’abord, la “formation aux produits et aux techniques dans un but terroriste”, que ce soit en Grande-Bretagne où à l‘étranger. Plusieurs suspects des attentats du 7 juillet dernier seraient d’origine pakistanaise. Ensuite les “actes préparatoires au terrorisme”, tels que l’achat de matériaux explosifs, seraient criminalisés. Enfin “l’incitation indirecte au terrorisme” serait désormais punie. Une mesure qui pourrait viser plusieurs imams radicaux outremanche. Tony Blair a d’ailleurs prévu de rencontrer des reponsables musulmans pour tenter d’enrayer la radicalisation de l’Islam. Quelles que soient les motivations des kamikazes présumés, leurs profils laissent la police britannique perplexe. Une vidéo amateur nous montre Mohammed Sidique Khan, il y a 7 ans, en plein travail dans une école au sud de Leeds, dans le nord de l’Angleterre. Cet homme de 30 ans, le plus âgé des poseurs de bombes, aurait fait sauter le wagon d’Edgware road le 7 juillet dernier. L’auxiliaire d‘éducation que l’on voit à l’image était connu et apprécié de tous. Il enseignait aux enfants de son établissement à réagir en cas d’agression par le biais de jeux de rôles.