DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchétchénie : la violence gagne le nord du pays

Vous lisez:

Tchétchénie : la violence gagne le nord du pays

Taille du texte Aa Aa

Le conflit en Tchétchénie s‘étend dans le nord. Ce mardi une attaque de la guérilla a tué au moins quatorze personnes et blessé plus de trente-cinq autres à Znamenskoïe, dans le nord de la petite république caucasienne.

C’est une jeep de la police tchétchène, au service des autorités russes, qui a été prise pour cible dans le centre du bourg. Le policier qui s’y trouvait a d’abord essuyé des tirs, puis les hommes arrivés en renfort ont été victimes d’une explosion très violente. Des civils ont également trouvé la mort. Le fait que cette attaque intervienne dans la zone réputée calme du nord de la Tchétchénie a fait réagir immédiatement le président russe Vladimir Poutine : “Le tragique incident de ce mardi a montré à nouveau que toutes les mesures de renforcement de notre frontière méridionale doivent être prises le plus vite possible. J’ai demandé au gouvernement et au ministre des Finances de prendre toutes les dispositions pour que ceci soit fait dans les délais planifiés”. Vladimir Poutine sait en effet que la frontière sud de son pays est régulièrement choisie par des terroristes – venus souvent de Géorgie – pour entrer en Russie. Plus de 400 millions d’euros vont d’ailleurs être consacrés à la sécurisation de ces frontières qui s‘étendent de la mer Caspienne à la mer Noire.