DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OMC ouvre le dossier Airbus-Boeing

Vous lisez:

L'OMC ouvre le dossier Airbus-Boeing

Taille du texte Aa Aa

La bataille du ciel entre Boeing et Airbus amorce un long et délicat virage. Les deux constructeurs aéronautiques – le premier américain, le second européen – n’ont plus le choix : c’est désormais l’Organisation mondiale du commerce qui va se saisir de leur contentieux.

Boeing et Airbus sont en guerre à propos des aides que chacun reçoit. A l’origine, Boeing s’est plaint des subventions qu’Airbus reçoit de la part de l’Union européenne, pour le lancement de nouveaux appareils comme l’A380. Airbus, de son côté, proteste contre les déductions fiscales dont bénéficie Boeing aux Etats-Unis. Les deux constructeurs ont pourtant mené de longues négociations en vue d’un accord à l’amiable, mais les discussions n’ont pas abouti. L’OMC entre donc en scène. Les 148 pays membres devraient mettre en place un groupe d’experts pour arbitrer le litige. Mais la procédure risque d‘être longue (au moins six mois, si ce n’est douze), et risquée, puisque les conclusions du groupe d’experts pourraient se retourner contre les deux constructeurs. Airbus et Boeing pourraient tout simplement voir leurs avantages s’envoler.