DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La marche des opposants au retrait stoppée à moins de 20 km de Gaza

Vous lisez:

La marche des opposants au retrait stoppée à moins de 20 km de Gaza

Taille du texte Aa Aa

L’armée israélienne a sans doute marqué un point important dans la perspective d’une évacuation forcée des colonies de la bande de Gaza. Après avoir endigué le flot des quelque 20 000 opposants, elle les a contraint à faire demi-tour. Une grande partie des manifestants, bloqués et encerclés durant 24h à quelques encablures de Gaza, ont en effet préféré renoncer à leur marche. Seuls restent les plus déterminés.“Le Premier ministre Ariel Sharon est contre la démocratie. Il nous a assigné ici. Le voyage jusqu‘à Goush Katif sera long, mais il n’a aucun moyen de l’empêcher” rapporte un colon qui participe à ce rassemblement.

Le “Comité des implantations”, à l’origine de cette marche, comptait rallier, depuis Netivot, le barrage de Kissoufim, à l’entrée du territoire palestinien, afin de rejoindre le bloc de colonies de Goush Katif. Mais l’imposant dispositif militaire aura démotivé le plus grand nombre. Après un face-à-face tendu, hier, et une dizaine d’interpellations, la tension est progressivement retombée. Après avoir perdu toutes les batailles politiques, y compris leur ultime recours aujourd’hui devant la Knesset, les opposants au retrait viennent sans doute simultanément de perdre la première épreuve de force.