DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volte-face du Premier ministre roumain

Vous lisez:

Volte-face du Premier ministre roumain

Taille du texte Aa Aa

Calin Tariceanu ne démissionnera pas. Après deux semaines de déclarations contradictoires, le chef du gouvernement a finalement décidé de ne pas abandonner son pays, durement touché par des inondations. “Démissionner aujourd’hui aurait été une preuve de lâcheté”, lance-t-il lors d’une conférence de presse organisée hier à Bucarest. Puis il a ajouté qu’un “dirigeant courageux n’abandonnerait pas son peuple, mis à rude épreuve.”

Le 7 juillet dernier, Calin Tariceanu évoque sa démission afin de convoquer des élections anticipées pour consolider sa majorité au Parlement. Le chef du gouvernement de centre-droit a du mal à faire passer les réformes nécessaires à l’adhésion de la Roumanie à l’Union européenne, prévue en 2007. Si le Parlement vote le renouveau législatif, c’est la Cour constitutionnelle, proche de l’opposition sociale-démocrate, qui y fait barrage. Une situation qui inquiète le commissaire européen à l’Elargissement. Bucarest devait déjà réformer son système juridique, lutter contre la corruption et doit maintenant faire face aux inondations qui touchent les régions de l’est et du centre du pays. Des inondations qui ont déjà fait 23 morts et des milliers de sans-abris.