DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

John Bolton bombardé ambassadeur américain à l'Onu par George W. Bush

Vous lisez:

John Bolton bombardé ambassadeur américain à l'Onu par George W. Bush

Taille du texte Aa Aa

George W. Bush court-circuite le Sénat américain et nomme John Bolton au poste d’ambassadeur des Etats-Unis à l’Onu. Devant les réticences du Sénat et de l’opposition démocrate, le poste restait sans représentant depuis mars. Bush a profité des vacances parlementaires et d’un vide législatif pour le nommer grâce à un “Recess appointment”, qui permet au président de passer au dessus des Chambres, sans obtenir leur aval. Un moyen de contournement justifié selon Bush :“Ce poste est trop important pour le laisser vacant plus longtemps, spécialement en temps de guerre et en plein débat sur la réforme de l’Onu”.

C’est la première fois qu’un ambassadeur à l’Onu est nommé sans la confiance du Congrès. John Bolton, un fidèle du président :“C’est un grand privilège d‘être le représentant des valeurs américaines à l’Onu selon les termes de la Charte des Nations unies, d’aider pour le maintien de la paix et de la sécurité”. Il a pourtant fait dans le passé de vives critiques sur le fonctionnement des Nations unies. Bush tenait à le nommer avant la prochaine réforme du Conseil de sécurité.