DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran défie l'Union européenne et reprend ses activités nucléaires

Vous lisez:

L'Iran défie l'Union européenne et reprend ses activités nucléaires

Taille du texte Aa Aa

L’Iran n’en fait qu‘à sa tête, au risque de compromettre les négociations avec l’Union européenne. Téhéran a annoncé la reprise, dès ce lundi, de ses activités nucléaires sensibles, à savoir la conversion et l’enrichissement d’uranium. Une lettre en ce sens a été transmise à l’Agence internationale à l‘énergie atomique (AIEA).

Haddad Adel, porte-parole du parlement iranien, a invoqué le droit inaliénable de la République islamique à produire son propre carburant nucléaire civil. Il s’agit de garantir son indépendance énergétique a-t-il expliqué. Et d’ajouter que Téhéran était toujours disposé à poursuivre les négociations entamées en décembre dernier. Mais cette décision unilatérale a jeté un froid au sein de la communauté internationale en général, et de l’Union européenne en particulier :“La Commission est très attachée à une solution négociée, a réagi le porte parole de Bruxelles. Nous espérons que de nouveaux pas ne seront pas franchis dans les jours prochains qui mettraient en danger une solution négociée.” Les Iraniens sont soupçonnés de vouloir se doter de l’arme atomique sous couvert d’un programme nucléaire civil. Pour les convaincre de renoncer à ce programme, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne lui offrent une collaboration nucléaire, commerciale et politique. Des propositions sont attendues d’ici dimanche. Mais la décision iranienne de reprendre certaines activités sensibles risque de compromettre les négociations. Les Européens pourraient alors se tourner vers le Conseil de sécurité de l’Onu, habilité à sanctionner la République islamique.