DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le calme revient peu à peu au Soudan mais le pays pleure ses morts.

Vous lisez:

Le calme revient peu à peu au Soudan mais le pays pleure ses morts.

Taille du texte Aa Aa

130 personnes au total ont été tuées dans les violences qui ont eu lieu ces derniers jours après la mort du vice-président John Garang.

John Garang, ancien leader des rebelles du Mouvement populaire de libération du Soudan, est décédé dans le crash de son hélicoptère ce week-end. La thèse officielle reste celle de l’accident. Une version qui ne satisfait pas du tout les sudistes soudanais, anciens supporters de John Garang. Ils ont déclenché des émeutes cette semaine principalement à Karthoum, la capitale. C’est un véritable engrenage qui s’est alors mis en route, les supporters du gouvernement islamique soudanais organisant alors des actes de représailles. Pendant plus de vingt ans, le Soudan a été le théâtre d’une guerre civile entre milices du sud, chrétien et animiste, et le nord, musulman. En janvier un accord de paix a été signé qui a désigné John Garang comme vice-président.