DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soudan : le président lance un appel au calme, les émeutes ont fait 100 morts

Vous lisez:

Soudan : le président lance un appel au calme, les émeutes ont fait 100 morts

Taille du texte Aa Aa

Le gouverneur de Khartoum a déployé un important dispositif de sécurité pour reprendre le contrôle de la capitale, à majorité arabo-musulmane, alors qu‘à Juba, ville sudiste à dominante chrétienne et animiste, la situation reste tendue.

Le président soudanais, Omar al-Béchir, a annoncé hier qu’une enquête conjointe avec la principale formation sudiste serait menée sur l’accident qui a coûté la vie à John Garang pour apaiser les esprits. Le leader sudiste John Garang était devenu vice-président en vertu des accords de paix. Son hélicoptère s’est écrasé le week-end dernier, visiblement à cause d’intempéries. La population sudiste ne croit pas à la thèse de l’accident, ce qui a mis le feu aux poudres. Pourtant Salva Kiir, ici à l‘écran, le successeur de Garang à la tête du Mouvement populaire de libération du Soudan, a confirmé cette thèse. Il a lui aussi lancé un appel au calme. Le vice-président défunt sera enterré samedi prochain à Juba.