DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : course contre la montre pour sauver les occupants d'un mini sous-marin

Vous lisez:

Russie : course contre la montre pour sauver les occupants d'un mini sous-marin

Taille du texte Aa Aa

Cinq ans presque jour pour jour après le naufrage du Koursk, un autre drame pourrait se produire en Russie. Un bathyscaphe, un mini sous-marin, est immobilisé depuis hier au fond d’une baie de l’extrême-orient russe. L’engin militaire transporte sept personnes. Il n’aurait que vingt-quatre heures de réserves d’oxygène et non 120 heures comme l’avaient affirmé précédemment les forces navales.

Les sept marins effectuaient un exercice de routine dans la baie Berezovaïa, située à 75 km au sud de la ville de Petropavlosk-Kamtchatskii. Le bathyscaphe se serait accroché au cable d’un chalut, ce qui l’a empêché de remonter. Pour Alexander Kosolapov, le porte-parole de la flotte russe du Pacifique, cette situation est inhabituelle. Mais elle ne devrait pas être dramatisée, ajoute-t-il. L‘équipement spécial sous-marin va révéler quelle est l’erreur. Ensuite on va discuter des méthodes pour résoudre ce problème et pour faire remonter l’engin à la surface.” Le parquet militaire a ouvert une enquête sur cet accident qui rappelle aux Russes le drame du Koursk qui avait coulé avec 118 marins à bord le 12 août 2000. Cette fois, pour sauver ses sept marins, Moscou a demandé rapidement l’aide étrangère notamment celle des Etats-Unis.