DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Italie, après la catastrophe aérienne, on recherche toujours trois disparus

Vous lisez:

En Italie, après la catastrophe aérienne, on recherche toujours trois disparus

Taille du texte Aa Aa

Treize personnes ont trouvé la mort hier et trois corps n’ont toujours pas été retrouvés, après l’amérissage d’urgence près de Palerme d’un avion, un ATR-72 de la compagnie Charter Tuninter. Il y a 23 survivants. L’avion, qui transportait 39 personnes, cinq membres d‘équipage tunisiens et 33touristes italiens, devait effectuer la liaison entre Bari, dans le sud de l’Italie, et l‘île tunisienne de Djerba. Il semblerait que le pilote ait signalé à la tour de contrôle de Palerme une chute de puissance de ses moteurs, puis ait du amerrir en urgence avant de pouvoir atteindre les côtes siciliennes. L’avion s’est brisé en trois au moment du crash. La boîte noire, non-encore retrouvée, expliquera peut-être pourquoi les deux moteurs se sont arrêtés en même temps. Des experts français, italiens et tunisiens doivent enquêter sur les causes du drame, Rome a en tout cas exclu l’hypothèse d’un attentat. A l’hôpital de Palerme, où ont été transportés les blessés, onze personnes sont toujours en réanimation.