DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran prêt à de nouvelles discussions avec la troïka européenne

Vous lisez:

L'Iran prêt à de nouvelles discussions avec la troïka européenne

Taille du texte Aa Aa

Une troïka constituée par l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne pour résoudre la question ultra-sensible de la reprise par Téhéran de ses activités nucléaires. Une annonce faite au moment même ou sont réunis les 35 représentants de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique à Vienne en Autriche, sur proposition de l’Union européenne.

Mohamed ElBaradei, le Directeur Général de l’AIEA, a débuté cette réunion extraordinaire voulue par l’Europe par un appel au calme, demandant aux Européens et aux Iraniens un maximum de retenue : “J’espère, et j’en appelle aux deux parties de continuer le processus de négociation. Je ne crois pas que les problèmes posés puissent être résolus en dehors de ce processus. La confiance se construit sur le long terme et nécessite le dialogue.” Devant le siège de l’AIEA, les opposants au régime de Téhéran regroupés au sein du Conseil National de la Résistance Iranienne, manifestaient contre la reprise des activités nucléaires de leur pays. Avec des ennemis désignés, le gouvernement des mollahs : “C’est de toute évidence un programme destiné à acquérir l’arme nucléaire, il s’agit maintenant que le dossier nucléaire des mollahs soit saisi par le conseil de sécurité des Nations Unies immédiatement.” L’Agence Internationale de l’Energie Atomique vient d’annoncer la suspension des discussions jusqu‘à mercredi afin qu’Européens et Iraniens puissent trouver un terrain propice aux discussions et aux pourparlers.