DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les juges britanniques dénoncent la nouvelle législation sur les pubs

Vous lisez:

Les juges britanniques dénoncent la nouvelle législation sur les pubs

Taille du texte Aa Aa

L’abus de bière peut rendre violent et aggressif, c’est en quelque sorte le rappel adressé au gouvernement britannique par les juges de la couronne qui craignent que l’allongement des heures d’ouverture des pubs, ne provoque également un allongement des files dans leurs tribunaux. A partir du mois de novembre, les pubs n’auront plus l’obligation de mettre leurs clients à la porte après 23h. Une décision du gouvernement Blair, qui, selon un responsable de l’Association des pubs et distributeurs de bières, n’aura que des effets très limités.

“La majorité des pubs qui ont fait des demandes en ce sens l’ont fait uniquement pour ouvrir une heure de plus le vendredi et le samedi soir. Il n’y a quasiment aucun pub dans le pays qui ouvrira plus longtemps. Donc nous ne verrons pas un accroissement excessif des consommations, comme semblent le redouter les juges” déclare un représentant de l’union des pubs et distributeurs de bières. Un certain nombre de communes s‘étaient inquiétées au moment de l’annonce de cette mesure par le gouvernement craignant de ne pas pouvoir faire face à une multiplication des débordements, des arguments aujourd’hui repris par l’opposition conservatrice. “La question est qu’il faut renforcer la loi, si ce n’est pas fait, la situation va s’aggraver et les tribunaux seront encombrés de gens qui ont commis des délits, dont une grande partie résultera de l’abus d’alcool.” déclare un élu des Tories. A l’origine la nouvelle législation devait permettre d’enrayer le rush sur les pintes à quelques minutes de la fermeture des pubs. Une tradition toute anglo-saxonne qui avait pour conséquence de jeter sur la voie publique des clients en pleine effervescence alcoolique.