DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : l'AIEA privilégie le dialogue avec Téhéran

Vous lisez:

Nucléaire iranien : l'AIEA privilégie le dialogue avec Téhéran

Taille du texte Aa Aa

La communauté internationale privilégie la voie diplomatique pour régler la question du nucléaire iranien. L’exécutif de l’Agence internationale pour l‘énergie atomique a suspendu hier sa réunion, faute de consensus sur la méthode à appliquer. Le conseil se retrouve cet après-midi dans l’espoir de trouver un accord.

Le directeur de l’AIEA insiste : toutes les parties doivent faire preuve de la “plus grande retenue”. Mohammed El Baradeï appelle en outre Téhéran à suspendre “volontairement” ses activités nucléaires. Pour l’heure, il est peu probable que la question iranienne soit portée devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Même les Etats-Unis, qui demandaient jusqu’ici des sanctions, se sont ravisés. La Russie et la Chine poseraient certainement leur véto à une résolution sanctionnant trop duremment la République islamique. Les négociations avec Téhéran pourraient donc reprendre avant que le baril d’uranium ouvert lundi dans une centrale iranienne ne soit transformé. La convertion et l’enrichissement d’uranium sont les premières étapes de production d‘énergie nucléaire à des fins militaires.