DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un ex-paramilitaire serbe accepte l'extradition vers le TPI

Vous lisez:

Un ex-paramilitaire serbe accepte l'extradition vers le TPI

Taille du texte Aa Aa

Milan Lukic a été arrété lundi à Buenos Aires. La justice argentine voulait, dans un premier temps, le poursuivre pour détention de faux papiers. Lukic a choisi l’extradition vers La Haye.

Cette arrestation met un terme à cinq années de cavale de l’ex-paramilitaire accusé par l’instance internationale du meurtre de plus de 140 Bosniaques commis en ex-Yougoslavie. Une fois la procédure du Tribunal pénal international achevée, Belgrade devrait à son tour demander l’extradition de Lukic. En 2004, la Serbie-Monténégro l’a condamné à 20 ans de prison pour l’enlèvement, la torture et l’assassinat de 16 musulmans en 1992. Il s’agit de la seconde arrestation d’un criminel de guerre serbe en Argentine. En juin dernier, un ancien commissaire a été interpellé mais plusieurs anciens chefs politiques et militaires des Serbes de Bosnie, dont Radovan Karadzic et Ratko Mladic, courent toujours.