DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Du côté palestinien, à Gaza, l'heure est à la liesse


monde

Du côté palestinien, à Gaza, l'heure est à la liesse

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies en fin d’après-midi au petit port de pêche de Gaza, drapeau et bannière au poing, pour accueillir le Chef de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas. Un rassemblement organisé par les militant du Jihad islamique pour célébrer le départ des colons juifs de la Bande de Gaza, qui s’accompagne d’un démantèlement total des implantations juives. Le début du retrait est prévu dès lundi prochain, et doit s’effectuer en l’espace de quarante-huit heures.

Mais beaucoup au sein des colonies ne l’entendent pas ainsi. De nombreux irréductibles israéliens, campe pour ainsi dire sur leur position, sur les lieux même qu’ils vont devoir quitter dans les jours qui viennent. Ce colon veut résister jusqu’au bout : “Nous avons apporter beaucoup de nourriture, beaucoup d’eau, pour deux trois semaines environ, le temps que nos frères viennent nous aider, et après lorsque nous aurons remporté la victoire, nous donnerons ce qu’il reste aux pauvres.” L’armée israélienne et les colons juifs devraient partir après 38 ans d’occupation. Mahmoud Abbas a affirmé que le départ des Israéliens de la bande de Gaza offrait pour le peuple palestinien “un point de départ pour la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale”.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

MRO, Mars Reconnaissance Orbiter, en route vers Mars