DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : 72 heures pour statuer sur le sort de l'islamiste Omar Bakri

Vous lisez:

Liban : 72 heures pour statuer sur le sort de l'islamiste Omar Bakri

Taille du texte Aa Aa

La police libanaise dispose de 72 heures pour statuer sur le sort de ce prédicateur palestinien très controversé en Grande-Bretagne, où il résidait depuis 1986. Dans la ligne de mire du gouvernement britannique depuis les attentats du 7 juillet, pour ses prêches radicaux, Omar Bakri a quitté Londres samedi.

En sortant d’un entretien avec la chaîne libanaise “Future TV” l’extrémiste est intercepté. Il a toutefois profité de l’interview pour modérer ses propos, habituellement radicaux. Omar Bakri a commencé par condamner les “tueries d’innocents” à New York, Madrid ou Londres mais aussi en Irak et dans les territoires palestiniens.Puis il a démenti avoir un lien quelconque Al-Qaïda. Omar Bakri n’a pas été formellement accusé par le gouvernement britannique, qui l’aurait probablement expulsé en vertu de la loi antiterroriste. Pour l’heure,le sort du prédicateur est entre les mains du Conseil des ministres libanais. Réunis hier soir à Beyrouth, ils ont décidé de régler l’affaire “sur la base du droit libanais”.