DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Omar Bakri libéré par la justice libanaise.

Vous lisez:

Omar Bakri libéré par la justice libanaise.

Taille du texte Aa Aa

Aucune charge n’a été retenue par la justice libanaise contre le militant islamiste Omar Bakri. L’homme avait été arrêté hier à Beyrouth, après avoir quitté Londres le week-end dernier. Omar Bakri, de nationalité libanaise, surnommé “l’ayatollah de Tottenham”, résidait dans la capitale britannique depuis 1986. Ses déclarations l’avaient placé dans la ligne de mire du gouvernement, quand il avait notamment affirmé qu’il ne dénoncerait personne s’il avait connaissance d’attentats en préparation en Grande-Bretagne, ou encore quand il avait qualifié les 19 kamikazes auteurs des attentats du 11 septembre de “19 magnifiques”. Si Londres se trouve maintenant débarrassé de cet agitateur – Bakri est désormais interdit de séjour dans le pays – il devra en revanche patienter pour écarter les dix autres extrémistes arrêtés jeudi. Ceux-ci comptent faire appel, et la procédure pourrait durer des années.