DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Géorgie : poursuite du retrait militaire russe

Vous lisez:

Géorgie : poursuite du retrait militaire russe

Taille du texte Aa Aa

La Russie poursuit le retrait de ses bases militaires de Géorgie. Après des années de négociations, Moscou et Tbilissi sont parvenus en mai à un accord sur le retrait des deux bases russes de Géorgie. L’une de ces casernes se trouve près de Batoumi, sur la mer Noire, l’autre dans la ville d’Akhalkalaki, à l’est, à la frontière avec l’Arménie. En tout, ces bases abritent 3 000 soldats. Des garnisons russes stationnent en Géorgie depuis le 18ème siècle.

Près de Batoumi, des navires amphibies embarquent quarante pièces d‘équipement lourd. A bord du Nikolai Filchenkov et de l’Azov : des blindés, des batteries anti-aériennes Kroug et Chilka. Pour Akhalkalaki, le transport aura lieu par la route. La Géorgie va devoir renforcer certains ponts, actuellement infranchissables pour des véhicules lourds. Des sources bien informées à la Douma affirment que les délais ne seront pas respectés : la Russie a jusqu’en 2008 pour évacuer son matériel militaire