DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sharon envisage d'autres retraits après son plan de désengagement

Vous lisez:

Sharon envisage d'autres retraits après son plan de désengagement

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien n‘écarte pas d’autres retraits après son plan de désengagement qui doit commencer dans quelques jours. C’est ce qu’a laissé entendre Ariel Sharon dans une interview accordée au journal israélien Yedioth Aharonot. Or le Premier ministre israélien assurait ces derniers temps qu’il ne comptait pas supprimer d’autres colonies après l‘évacuation des 21 colonies de la Bande de Gaza et de 4 implantations juives en Cisjordanie. Ariel Sharon a également déclaré qu’il ne regrettait pas ce plan qui a semé douleur et division au sein de la société israélienne.

Une douleur décuplée pour les familles de colons qui ont perdu un être cher et qui l’enterrent dans le cimetière du Goush Katif, le bloc de colonies juives dans la Bande de Gaza. Ce cimetière est voué à disparaître dans le cadre du plan de désengagement. Mais les familles ignorent où quand les dépouilles de leurs bien-aimés vont être enterrées après exhumation. L’ambiance tranche avec celle hier à Gaza où des milliers de Palestiniens ont fêté le prochain retrait israélien. Mahmoud Abbas, le président palestinien s’est joint à la foule. “D’ici, notre peuple commence sa marche vers la création d’un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem pour capitale, a-t-il déclaré.