DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Chypre, les larmes et la consternation après le drame aérien de dimanche

Vous lisez:

A Chypre, les larmes et la consternation après le drame aérien de dimanche

Taille du texte Aa Aa

Parmi les 121 victimes du crash, la plupart sont chypriotes, selon une liste établie par le voyagiste. Pour les familles, le deuil ne fait que commencer. Cette femme qui a perdu trois membres de sa famille annonce qu’elle va se soumettre à un prélèvement d’ADN pour permettre l’identification des corps.

En Grèce aussi, le choc est grand. L’appareil, un Boeing 737, se rendait de Larnaca à Prague via Athènes. Il s’est écrasé à une quarantaine de kilomètres au nord-est de la capitale grecque, sur une zone boisée, à flanc de colline. Les boites noires ont été récupérées et les médecins légistes ont livré leurspremières conclusions: il pourrait s’agir d’un problème d’alimentation en air ayant provoqué le décès rapide des pilotes par asphyxie. L’avion, en pilotage automatique, a commencé à tourner en cercle jusqu‘à épuisement du carburant. A Chypre, la compagnie aérienne Hélios, qui affrétait ce vol charter, a décidé de maintenir ses vols. Mais les passagers refusent de monter dans un de ses appareils. Ils veulent d’abord connaître les véritables circonstances du drame et avoir des garanties sur la sécurité des avions.